Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais

Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais


  •   CJCN et CJC, quel rapport ?

    article du 26 octobre 2004

    La CJC, Confédération des Jeunes Chercheurs, est une association qui agit au niveau national dans l’intérêt des jeunes chercheurs. Précisons d’abord qu’il n’y a aucun lien direct entre la CJC et la CJCN, et en particulier que la CJCN n’est en rien une antenne locale de la CJC. Néanmoins les deux organisations sont très proches de par leur structure, leur mode de fonctionnement et les idées qu’elles défendent. Il n’y a donc rien d’étonnant dans le fait que 5 des 7 associations formant la CJCN adhèrent aussi à la CJC (même si la CJCN elle-même n’en fait pas partie, laissant ainsi le choix aux assos qui la composent). Outre l’évidente différence d’échelle, la CJC a acquis depuis quelques années une reconnaissance et un certain poids au niveau national, alors que la jeune CJCN reste encore largement méconnue au niveau local. On notera au passage que la ressemblance de nom, qui prête sans doute à confusion, n’est pas le fait de la CJCN mais bien de la CJC, puisque cette dernière n’a adopté le sigle CJC qu’en 2003, presqu’un an après la création officielle de la CJCN.

  •   Le bureau 2004-2005

    article du 26 octobre 2004


    - Présidente : Céline Godet (Dunes)
    - Vice-président : Erwan Moreau (Login)
    - Secrétaire : Thibault Garcia (A2D-STIM)
    - Trésorier : Fabrice Even (Login)
    - Chargé de Communication : Jean-Sébastien Broc (ACMIN)

  •   Présentation

    article du 26 octobre 2004

    La Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais (CJCN) est une association dont l’objectif, à termes, est de représenter l’ensemble des jeunes chercheurs (M2R, doctorants, ATER sans thèse et personnes en situation précaire ayant suivies une formation doctorale) des 5 écoles doctorales de l’Université de Nantes. Il s’agit en fait de promouvoir la vie associative des jeunes chercheurs, de favoriser les échanges inter-disciplinaires, de capitaliser les expériences, de construire et entretenir un réseau de relations entre les associations, et enfin de s’affirmer comme l’interlocuteur privilégié pour l’ensemble des jeunes chercheurs auprès des partenaires locaux impliqués dans la formation doctorale, tels que l’Université de Nantes, les écoles doctorales, la communauté urbaine de Nantes, la région Pays de la Loire ou encore la Chambre de Commerce et d’Industrie. Par ailleurs, la CJCN a vocation à engager localement une réflexion profonde sur le statut social et professionel du jeune chercheur, en concertation avec les partenaires institutionnels, de façon à hisser l’Université de Nantes au rang de "site pilote" à l’échelle nationale, voire européenne, vers une harmonisation des multiples et complexes statuts du jeune chercheur. La CJCN constitue de fait un relai régional des idées et propositions émises au sein de la CJC (Confédération des Jeunes Chercheurs) sur ce sujet, avec une forte volonté d’intégrer dans la réflexion les spécificités locales.

    (...)

  •   Petit historique

    article du 25 octobre 2004

    La CJCN existe virtuellement depuis pas mal de temps mais n’apparaît officiellement que fin 2002, avec Guillaume Raschia pour président. Sa première tâche consiste à se faire connaître des deux ou trois associations de jeunes chercheurs pas encore adhérentes, qui ne tardent pas à la rejoindre. On commence aussi à prendre contact avec les différents interlocuteurs potentiels. En décembre 2002, deux élues CJCN (Laëtitia Corinus-Le Puil et Myriam Servières, rejointes en 2003 par Estelle Dubreil) font leur entrée au Conseil Scientifique de l’Université. En avril 2003, la CJCN organise pour la seconde fois une rencontre inter-disciplinaire de jeunes chercheurs. Lors de l’AG de juin 2003, Guillaume cède la présidence à Céline Godet (DUNES). L’année 2003-2004 est marquée par les mouvements de protestation en réaction à la politique du gouvernement concernant l’emploi dans la recherche, auxquels la CJCN prend part (modestement). La rencontre des jeunes chercheurs nantais 2004, en juillet, n’a pas obtenu un franc succès. Mais on essaiera de faire mieux l’année prochaine...

  •   Les représentants au CS

    article du 25 octobre 2004

    La CJCN est représentée au Conseil Scientifique de l’Université de Nantes depuis décembre 2002. Depuis les élections de mars 2008, les élus CJCN au CS sont :

  •   Les assos membres

    article du 25 octobre 2004

    La CJCN est constituée des 9 associations de jeunes chercheurs de la région nantaise, qui sont :

    (...)

  •   Listes de diffusion de la CJCN

    article du 24 octobre 2004

    Liste jeunes-chercheurs-nantais

    Le but de cette liste est de communiquer ponctuellement pour annoncer les actions organisées à destination des jeunes chercheurs nantais. Il faut voir cette liste comme un vecteur pour des "lettres de nouvelles" et non un moyen de discussion et de réflexion sur la condition des chercheurs et la mise en place d’activités.

    Étant donné son caractère informatif et non prospectif, cette liste de diffusion est peu verbeuse et conviendra donc aux personnes qui ne désirent pas recevoir plus de 1 message par semaine à propos de la défense de leur condition.

    Vous pouvez vous abonner à cette liste en suivant ce lien. Les archives sont quant à elles disponibles ici.

    Liste cjcn

    Le but de cette liste est de communiquer régulièrement ainsi que de faire avancer la réflexion et l’organisation des actions à destination des jeunes chercheurs nantais. Il faut voir cette liste comme un réel outil de travail où s’échangent les idées et où peuvent naître les polémiques et émerger les solutions.

    (...)

  •   Etre en Doctorat mais ne pas se limiter à cela...

    article du 15 octobre 2004

    Témoignage :

    C’est en 3éme année de Thèse de Biologie à l’Université de Nantes que j’ai décidé de m’impliquer dans la vie associative en devenant membre de Biochim’action. Pourquoi BioChim’Action et pas une autre association ? La fin de la thèse est souvent le moment où l’on se pose des questions sur nos compétences et sur notre avenir professionnel. Comment faire le bon choix, quand on sait que le pourcentage des docteurs qui deviendront des chercheurs statutaires est faible ? Comme tous les doctorants, je me suis posé ces questions, et devenir membre de BioChim’Action m’a permis de trouver une partie des réponses. Car cette association d’étudiants en 3éme cycle de Chimie-Biologie de Nantes prend en compte les préoccupations des doctorants. Mais surtout, la mission phare de l’association est de permettre aux doctorants de mieux connaître, (et parfois même de découvrir !), les débouchés qui s’offrent à eux, dans la recherche bien sûr, mais aussi dans d’autres domaines. En devenant membre de BCA, j’ai également eu l’opportunité de participer à l’organisation du colloque Biotechno’2004, qui s’est déroulé en juin dernier à la C.C.I. de Nantes. M’impliquer dans l’organisation d’un tel évènement m’a énormément apporté sur le plan professionnel et personnel. J’ai ainsi pu rencontrer des intervenants de tous horizons : chefs d’entreprises de biotechnologies, en pharmaceutique, chercheurs académiques, attaché de recherche clinique,..., ou encore avoir des témoignages d’anciens doctorants qui n’ont pas forcément continué dans la recherche académique. Sur le plan humain, j’ai pu rencontrer et travailler avec des doctorants motivés, enthousiastes et impliqués, et cette année en leur compagnie a été pour moi riche d’enseignements. Avec le recul, adhérer à BioChim’Action a été une des meilleures décisions que j’ai prise au cours de ma thèse. Alors si vous êtes doctorant en Chimie-Biologie à Nantes et que vous vous posez des questions, que vous avez envie de vous informer, et de sortir de votre laboratoire, n’hésitez plus, devenez membre de BCA !

    (...)

  •   Statuts

    article du 14 juin 2002

    Article 1

    Est fondée le 31 octobre 2002 entre les adhérents aux présents statuts l’association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, dénommée « Confédération des Jeunes Chercheurs Nantais » et désignée ci-dessous par le terme de CJCN.

    Article 2

    Buts

    La CJCN est centrée sur la formation doctorale et les problèmes qui lui sont spécifiques, en particulier au travers des buts suivants :

    - favoriser l’insertion professionnelle des jeunes docteurs ;
    - favoriser les relations inter-disciplinaires entre jeunes chercheurs ;
    - représenter les jeunes chercheurs auprès de l’Université de Nantes, de ses composantes intervenant dans le cadre de la formation doctorale et des institutions publiques locales impliquées dans la recherche et le développement ;
    - valoriser la formation doctorale ;

    (...)

  • ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100


    Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | © 2002-2010 CJCN
    Asso discipline(s) site(s) précisions
    A2D-STIM pluridisciplinaire multi-sites Ecole Doctorale STIM
    ACMIN pluridisciplinaire Ecole des Mines de Nantes
    ADSAAN Agro-Alimentaire ENITIAA
    AED pluridisciplinaire Ecole Centrale de Nantes
    Amicale des Thésards du LCPC pluridisciplinaire multi-sites Laboratoire LCPC
    Biochim’Action Biologie-Chimie multi-sites